20 mai 2011

PENSER POSITIF (2)

Les affirmations en pratique

 
Nos pensées génèrent nos émotions.
Nos émotions créent le mouvement vers notre futur.
La couleur de notre futur dépend de celle de nos pensées présentes.
Alors, comment semer aujourd’hui les graines d’affirmation qui fleuriront demain ?

1. Se laisser inspirer 

Vous en trouverez de plus générales, et très inspirantes, dans vos lectures,
ou encore dans cette vidéo.

Affirmations Positives par Hugues2



2. Sélectionner

En lisant ces affirmations, vous allez suivre votre ressenti et aisément
  •  Repérer celles qui font déjà partie intégrante de vos croyances, avec lesquelles vous vous sentez 100% en phase.
  •  Sélectionner celles qui vous attirent, celles dont vous pensez qu’elles sont de nature à changer durablement votre vie émotionnelle, et votre réalité de vie
  •  Laisser celles qui vous troublent, vous mettent mal à l’aise parce qu’elles ne correspondent pas à votre système de croyance, ou parce qu’elles réveillent des conflits intérieurs


3. Formuler 

Pour mieux vous les approprier vous pourrez reformuler ces affirmations à votre convenance et en créer de nouvelles. Vous veillerez à respecter quelques principes clés pour les formuler :
  •  AFFIRMATIVEMENT sur un plan grammatical
  •  et surtout POSITIVEMENT en terme d’impact émotionnel
  •  au PRESENT, plutôt qu’au passé ou au futur
  •  en écrivant JE, en associant l’affirmation directement à soi
  •  avec un verbe du registre de l’être, du sentir, du faire …en évitant les verbes de modalités du type « Je veux », « Je dois », « Il faut ».
  •  de façon courte et concise
Par exemple l’idée qu’ « Il ne faudra pas que les questions des médecins ou des proches me déstabilisent » gagnera en pouvoir positif en étant par exemple traduite ainsi :  « Je suis libre de donner ou pas réponse à mes interlocuteurs ».

 
4. Pratiquer 
 
Les affirmations que vous aurez sélectionnées, façonnées selon vos besoins, vous pourrez, en fonction de vos préférences
  •  les ECRIRE, dans un carnet, sur un papier que vous afficherez dans un lieu visible
  •  les intégrer à votre DIALOGUE INTERIEUR
  •  les vivre dans vos projections futures, vos REVES EVEILLES
  •  les répéter à haute voix comme des MANTRAS; les enregistrer, les faire enregistrer et les écouter
  •  les ASSOCIER à une image, un dessin,  un symbole pour les transporter avec vous en toutes circonstances
Une fois choisis les supports les plus appropriés pour vous, votre attention va se porter sur le ressenti positif que vous procure cette affirmation
En lisant, en entendant cette affirmation, vous allez pouvoir lui associer des situations concrètes et faire comme si vous les viviez, comme si vous voyiez, entendiez, sentiez, goûtiez, ressentiez intensément tout ce qu’il y a à voir, entendre, sentir, goûter, ressentir dans cette situation. Le ressenti positif associé à cette affirmation devient alors une nouvelle ressource émotionnelle pour vous. 
Tout ce que vous ferez pour intensifier et ancrer la présence de ces croyances nouvelles dans votre vie quotidienne accélèrera les transformations vers un avenir en phase avec vos aspirations. Ces affirmations nouvelles vont modifier vos filtres de perception de la réalité, reprogrammer vos processus de traitement et d’interprétation du vécu.

L’idéal sera de pratiquer ces affirmations à des moments clés de votre journée, de les associer à des temps rituels et quotidiens de soin de vous - brossage de dents, repas, transport, lecture, coucher - et à des lieux fixes - salle de bain, cafetière, frigo, voiture, sac à main, livre, table de chevet, …

Vous pratiquerez ces affirmations sur la période nécessaire à leur pleine intégration; 3 semaines peut être une bonne durée pour permettre à cette pensée d’être inconsciemment incorporée à votre système de croyance et de porter ses premiers fruits.

Vous êtes probablement attirée par de nombreuses affirmations; je vous conseille de commencer avec 1 ou 2 à 3 affirmations maximum; puis quand cette sélection vous semblera pleinement intégrée, vous reprendrez votre liste et en intégrerez de nouvelles.


5. Ajuster 
  
En pratiquant les affirmations vous pourrez constater certains phénomènes émotionnels qui devraient vous inviter à affiner votre pratique.
Si en pratiquant une affirmation, vous avez un ressenti émotionnel désagréable, il est essentiel que vous stoppiez cette pratique.
Cultiver une émotion négative est contre-productif;  vous générez ainsi une réalité insatisfaisante.
Le désordre émotionnel lié à cette affirmation peut être le signe que la formulation de votre affirmation est inappropriée ou que vous êtes en conflit intérieur à propos de cette affirmation

Retoucher la formulation 

En première intention vous pouvez vous assurer que la formulation que vous avez choisie répond bien aux critères de formulation déjà évoqués au point 3.
Par exemple dans une affirmation du type « Je ne voudrais plus ressentir de jalousie »
  •  l’utilisation d’une formulation négative, suscite un sentiment désagréable, en l’occurrence la jalousie, mélange d’envie, de colère et probablement de honte et de manque d’estime de soi
  •  l’utilisation d’une formulation au futur ou au conditionnel porte en elle la présupposition que le passé et le présent sont insatisfaisants.
  •  l’utilisation de la volonté, du verbe « je veux … et je n’y suis pas encore arrivée», présuppose que « je ne peux pas » ou induit le doute quand à la possibilité, et potentiellement limite, voire bloque, le pouvoir de l’imagination.
Ainsi « Je ne voudrais plus ressentir de jalousie » gagnerait à être transformé en  « Je me réjouis des bienfaits reçus par mon entourage » ou encore «  La fécondité de mon entourage est la mienne ». 

Faciliter les conflits intérieurs, transformer les croyances limitantes

Vous devez savoir qu’en posant une affirmation, de façon consciente et volontaire, vous « convoquez » en même temps tout un contexte et d’autres voix en vous :
  •  Quand je formule une affirmation pour le présent, le futur et le passé ne sont jamais très loin
  •  Quand je porte consciemment mon attention sur mon intention, ma volonté consciente, mes désirs, mes croyances, mes peurs inconscientes ne manquent pas de se présenter sous la forme concrète d’émotions, de somatisations, d’actes manqués.
  •  Quand je dis « JE veux être mère », « JE suis 100% prête à être mère.(affirmation positive ) » , il y a d’autres JE qui se présentent, les JE qui doutent « JE-n°1 veux être mère, et JE-n°2 ne peux pas être sûre que JE-n°3 serai suffisamment bonne ; JE-n°1 veux avoir un style de vie sain et C’est (n°2) plus fort que moi (n°1), JE-n°2 dors trop peu, mange mal, …  », les JE qui portent d’autres désirs « J’affirme que JE suis 100% prête à être mère et JE ne veux pas changer mon rythme professionnel; J’affirme que J’accepte et J’accueille toutes mes émotions et en même temps, JE constate que mon critique intérieur ME condamne chaque fois que J’éprouve de la jalousie» ,
Ainsi la pratique des affirmations, en renforçant le message positif et les croyances d’une voix en nous, d’une partie de nous à laquelle nous sommes très identifiés, génère en réaction l’expression d’autres voix, d’autres parties plus inconscientes, parfois ignorées ou reniées, qui se montrent aussi plus critiques, plus en doute.
Dans de tels cas, il sera important de
  •  s’ouvrir à notre dialogue intérieur avec bienveillance,
  •  faciliter, apaiser les « conflits entre parties »,
  •  transformer les croyances et peurs limitantes
  •  accepter d’accueillir l’expression du négatif pour mieux cultiver le positif,
de telle sorte que tout notre être soit prêt à faire sien cette affirmation.
Pour cela, des professionnels pourrons profitablement vous accompagner et vous aider à construire et consolider ce processus d’hygiène mentale et de santé émotionnelle. 


Vous avez envie de mettre en pratique le pouvoir des affirmations, retrouvez mes propositions d’AFFIRMATIONS pour un ESPRIT FÉCOND et un CŒUR JOYEUX

Vous avez des questions, adressez-moi un e-mail.


 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Maintenant c'est à vous ... de partager ce que ce billet vous inspire.