31 décembre 2015

2016, naître à l'essentiel





Alors que sonne le passage à la nouvelle année,
C’est l’heure des bilans 2015 !
Heureux pour certains, mitigés pour d’autres …
Et c’est le temps de formuler des vœux pour 2016.



Oserais-je vous souhaiter un bébé ?
Osez-vous encore en rêver un ?
Alors que cela fait peut-être des années que vous en rêvez.
Alors que cela fait des cycles et des cycles que vous vous mobilisez dans ce sens.
Alors que peut-être même pour certains vous voilà en chemin de renoncer.
Certains jours oui, d'autres non, c'est le rythme infernal des émotions, des espoirs et déceptions de la PMA.

Dans mon cabinet, pas de boule de cristal ! Pas de carte des étoiles ! Pas de savoir prêt-à-porter !
Mais j’ose :
Je vous souhaite des naissances,
Je vous souhaite de saisir ce qui se cache d’essentiel dans votre quête d’enfanter.
Nourrie de l’expérience personnelle et de la pratique professionnelle,
J’ose vous inviter à accéder aux sens, multiples, profonds, de cette expérience
Non pas à des vérités plus ou moins scientifiques énoncées par d’autres à votre sujet
Mais à l’intuition, la sensation, intime de ce que cette difficulté signifie pour vous
Et surtout à la direction dans laquelle elle vous engage, pas après pas,
Comment elle vous conduit à plus de conscience de votre lumière, du précieux de la vie
Comment elle vous invite à naître à vous-même, à plus de bien-être
Comment elle vous offre d’honorer votre vie, la vie autour de vous
Comment elle vous prépare à dire pleinement oui à la vie,
... et peut-être accueillir celle d’un nouvel être !

 

Je profite de ce passage de 2015 à 2016 sur le thème de la naissance pour vous présenter une jeune femme talentueuse qui chemine, faisant de sa douleur une source d'inspiration poétique, de création, une femme qui a choisi de dire pleinement oui à la vie ! 
Découvrez son interview, sa vidéo, son blog.
 
 
L’interview
 
 

1001 fécondités – Véronique, « Fécondité », cela évoque quoi pour vous ?

Flamme de vie, Créativité, Energie vitale, Rencontre, Rouge,Terre-Ciel, Lune- Soleil et Naissance...Fragilité aussi.
 
 

1001 fécondités –  Vous avez créez un objet-poético-vidéo-sonore original qui a été présenté à l’occasion de la Web-Expo organisée par le BAMP pour la Semaine de Sensibilisation sur l’Infertilité de mai 2015. Découvrons-le :

 

 

 

 

1001 fécondités –  Comment vous est venu l’élan de créer Le temps de l’attente ? Sous quelle forme ? »

 
 
L’élaboration de ce projet s’est faite par étapes, sur plusieurs mois, dans une période  d’attente de FIV avec don d’ovocytes à l’étranger. Cette vidéo est née à la fois d’envies personnelles et d’échanges avec mon entourage. Avec mon mari bien sûr qui s’est prêté au jeu de la lecture et a été mon meilleur soutien, mais aussi des amis. C’est un véritable projet collectif avec des personnes qui ne sont pas personnellement touchés par la thématique de l’infertilité mais qui ont été sensibles à notre vécu. Clara, par exemple, est une lycéenne, dessinatrice de 16 ans au tout début de sa vie de femme et elle a eu l'idée de la lune-horloge !
 
 
Au départ, les poèmes étaient là au fond d’un cahier, lui-même au fond d’un tiroir et tentaient d’exprimer cette vie suspendue aux calendriers des protocoles médicaux, aux verdicts des échographies et analyses, sans oublier le tic-tac incessant, inéluctable de l’horloge biologique. Je me suis retrouvée sur la Terre des infertiles, comme une naufragée, et cette lutte inégale contre le temps m'a obligé, comme toute épreuve de la vie,  à regarder au fond de moi, à rechercher les ressources (les "trésors") et une connexion plus consciente s'est faite avec les différents aspects de ma féminité, archétypes ancestraux des femmes, des mères et reflets viscéraux de mes ressentis.
 
 
Et puis est venue une envie de couleur, de ce rouge flamboyant représentant l’espoir, la fertilité mêlé à un gris-bleu plus mélancolique dans les paysages hivernaux où la nature est en sommeil, en attente…Ce contraste de couleurs était le miroir des émotions du moment, toutes en nuances et profondeur à la fois. Une amie photographe, a su saisir avec justesse cette ambivalence, et son compagnon musicien a proposé cette musique, composée il y a plusieurs années, et qui « collait » parfaitement au rythme des mots et à l’ambiance souhaitée…
 
 
Le résultat a été au-dessus de mes espérances, grâce à une alchimie de sensibilités et d’idées « fécondes ».
 

 

 

1001 fécondités –  Votre blog s’appelle NAISSANCES. http://naissances.over-blog.com/

Quelles sont les naissances qui ont jalonné votre parcours ? Quelles sont celles que vous appelez de vos vœux ? 

 
 
Le blog est né longtemps après le début de la PMA. Au début, trop de difficultés à accepter, trop de colères, de refus de voir la réalité en face …une sorte de naïveté et d’orgueil aussi qui me disait « ok, on a plus de 40 ans, les statistiques ne sont en notre faveur mais pour nous ça va marcher ! ».
 
 
Et puis, petit à petit, au fil des mois, les déceptions, les peurs et puis les fausses couches…avec un sentiment fort de solitude et une myriade d’émotions incontrôlables. Les mots ont surgi et ont été un exutoire à toute cette souffrance intérieure.  A un moment donné, j’ai eu envie que ça sorte… cela m’a procuré une bouffée d’oxygène d’exprimer « à l’extérieur » cette souffrance intérieure. Une sorte d' « accouchement » poétique si j’ose dire !
 
 
1ère naissance donc : des mots qui naissent, qui pointent le bout de leurs nez et que j’ose présenter à la lumière du jour.
 
 
Et puis 1001 naissances : naissance à soi-même avec la découverte de certains aspects de ma personnalité, d’une forme de courage insoupçonné, de patience et de ténacité aussi .
 
 
Naissance d’un nouveau regard sur le corps de la femme (à 45 ans il était temps !) avec la prise de conscience de la richesse du corps féminin, de son intuition, d’une connaissance mystique de la vie… et peut être d’une autre place que la femme peut avoir dans la société.
 
 
Naissance aux autres, bien sûr, avec, dans mon parcours, des lectures nourrissantes, des rencontres magnifiques, votre accompagnement a été particulièrement un élément déclencheur dans tout ce processus!
 
 
Ainsi, mon regard s'est ouvert sur une nouvelle manière de voir le monde, j'ai, par exemple, évolué avec douceur sur ma façon d'aborder les questions éthiques liées à la PMA et aux dons de gamètes…
 
 
Enfin, naissance d'un désir fort de continuer à apprendre à vivre plus dans la conscience de ce qui est là, tout simplement, d’accepter de ne pas toujours tout maîtriser tout en accueillant avec bienveillance les sensations telles qu'elles s'expriment…
 
 
Je ne peux pas vraiment dire comment "ce miracle" est arrivé. Finalement, je pense que le temps, dans un premier temps, ennemi, a été un précieux allié dans ce parcours, dans ce cheminement…Et puis ce que je sais c’est qu‘un jour de février 2015, à l’annonce d’un nouvel échec, la souffrance a été si soudaine et si abrupte, si proche d’une pulsion de mort, qu’est né simultanément un souffle de vie qui a dit STOP. Peut-être qu’il s’agit du fameux « lâcher prise ». En ce qui me concerne, je parlerai plutôt d’un choix de vie venu du plus profond de mon être, un instinct de survie… et d’une transmutation : par la création et la conscience de cette partie féconde en moi, j’arrive peu à peu à transformer la douleur en acceptation d’une vie sans enfant.
 
 
Aujourd’hui, je me sens encore en convalescence…et donc sur la voie de la guérison avec le désir fort de renaître, j’aurai d’ailleurs envie de renommer le blog  « RE-NAISSANCES »!
 

 

1001 fécondités –  Merci Véronique.

Comme j'ai accompagné Véronique, je serai à vos côtés en 2016, pas après pas, dans les conférences et ateliers, les cercles, les consultations, pour que vous puissiez vous aussi  
 
dire pleinement oui à la vie !

 

 


 


 


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Maintenant c'est à vous ... de partager ce que ce billet vous inspire.