25 décembre 2014

Divin Enfant



25 décembre, jour de Noël.

Alors qu’ici et là se déroulent les festivités religieuses ou profanes, plane dans nos esprits occidentaux, croyants ou non, consciemment ou non, activement ou passivement, celui dont on célèbre la naissance : l’enfant Jésus.

Et avec lui, l’image de la crèche, de Marie et Joseph autour de ce Divin Enfant, de la Sainte Famille ; avec autour d’eux une communauté ; et en eux, l’esprit du divin.

 
Quel sens pour nous tous ?

Dans cette figure spirituelle, comme dans d’autres, pour nous tous, par-delà nos croyances, émergent des archétypes qui nous parlent, qui structurent nos expériences psychiques, et nos cheminements féconds. Ces éléments sont en questionnement dans tous les parcours que j’accompagne :

·      la triade dont nombre d’entre vous rêvent, celle dont chacun de nous est issu : un enfant, une mère et un père ; y compris quand il est question de faire famille autrement

·      et toujours la famille, qui s’inscrit dans une histoire et dans une communauté, et dont chacun s’origine

·      et enfin le sens de ce mystère que demeure la vie, sa dimension sacrée, combien même nous pensons en avoir aujourd’hui une compréhension scientifique et une « maîtrise » médicale plus grande

 
L’enfance, la famille, l’amour, la vie, le sacré, …

c’est tout cela qui s’honore dans cette période de Noël, et c’est ce qui en fait une période heureuse ou douloureuse, selon nos situations.

Alors aujourd’hui, j’ai une pensée émue pour celles et ceux avec qui j’ai cheminé cette année, en consultations, lors des Cercles de Fécondité®, des conférences, … et celles et ceux que j’accompagnerai à l’avenir :

·       Vous qui savourez ce premier Noël avec ce bébé tant attendu

·       Vous qui désespérez certains jours et espérez le lendemain de l’accueillir un jour

·       Vous qui caressez la promesse d’une naissance prochaine

·       Vous qui renoncez à concrétiser un jour ce désir d’accueillir un enfant

·       Vous qui reconcevez votre façon de concevoir et en appelez à l’aide médicale, au don

·       Vous qui incarnez de façon féconde les rêves de votre enfant intérieur

·       Vous qui pleurez ce possible enfant qui est venu et n’a pas tenu, pas survécu

·       Vous qui accouchez de vous-même

·       Vous qui expérimentez ce qu’être parent au quotidien, avec toutes vos ambivalences

·       Vous qui êtes pères et mères dans vos cœurs, avec ou sans enfant

·       Vous qui faites le choix souverain, serein, de vivre, épanoui-e, sans enfant

·       Vous qui interrogez votre légitimité à faire advenir un enfant dans une configuration familiale, médicale, non-conventionnelle

·       Vous tous qui honorez la vie, d’une façon singulière, à votre manière, en façonnant votre vie avec détermination comme en cultivant les Ainsi-soit-il !

·       Vous qui accompagnez, jour après jour, avec constance et bienveillance, dans vos cliniques, vos cabinets et vos associations, ceux qui veulent transmettre la vie

·       Vous qui chacun à votre place contribuez à accueillir les nouvelles générations,

 Vous tous qui dans un chemin de conscience élargie, dites OUI A LA VIE !

2 commentaires:

  1. Merci Estelle pour ce message "divin", pour ces mots pleins de respect et de douceur qui vont droit au coeur.
    véronique

    RépondreSupprimer
  2. Merci Véronique pour ce message. Puissiez-vous cheminer également dans le respect et le douceur !

    RépondreSupprimer

Maintenant c'est à vous ... de partager ce que ce billet vous inspire.